Mes Tribulations de Maman: Les Enfants et les Négations

Source Internet

Source Internet

Coucou les ami(e)s,

Aujourd’hui, nous allons évoquer cette capacité qu’ont nos enfants à dire plus facilement des négations.

Nous sommes passées par la traditionnelle étape du « NON » au « JE NE VEUX PAS » puis depuis quelques jours à « ARRETE MAMAN ».

Au début c’est mignon mais au bout d’un moment ça devient agaçant, attention je parle de mon cas en particulier et je ne généralise guère.

A la crèche, on encourage cette rébellion sous couvert de la personnalité de l’enfant « ne vous inquiétez pas, elle s’exprime, elle a de la personnalité », wouè wouè en attendant ce sont nous parents qui « bouffons » du NON à tout va 🙂

Jusqu’à quel moment, cette étape demeure l’expression de la personnalité de l’enfant et à quel moment cela devient signe d’impolitesse? Là ou demeure toute la question.

Quand faut-il stopper ses négations?

Il y’a quelques jours, j’ai lancé cette question sur mon compte facebook, une maman me disait que ses mêmes proches qui trouvent ses négations mignonnes, drôles quand l’enfant à moins de deux ans voir trois ans, qui sourient, encouragent, vous « tannent » parce que vous ne trouvez pas ça marrant…trouvent cela moins drôle quand c’est un enfant de cinq ou six ans qui répètent « NON » à tout va et assimilent ce comportement à la mauvaise éducation des parents.

Certes comme le faisait remarquer une maman, notre langage est également ponctué de négation surtout quand nos petites têtes commencent à grimper, toucher à tout, de véritables ingénieurs ses enfants 🙂 et si inventifs 🙂

Pas plus tard qu’hier, ma princesse ne croyant pas que je la regardais, s’est mise à sortir tous ses vêtements du placard et dès qu’elle s’est aperçue que je n’étais pas dupe, elle s’est mise à ranger en bargouillant « maman hé range » mais oui mais oui 🙂 prends moi pour une idiote 🙂 lol ou quand elle jette volontairement  sa caisse à jouets avec tout ce que cela contient alors que je venais de ranger 🙂 je m’égare encore une fois, quel pipelette 🙂

Revenons à nos moutons, nous sommes contraints de dire NON pour les empêcher de faire des bêtises, la solution serait-elle de réduire l’utilisation de ce mot comme le suggérait une maman mais comment?

Certes, on ne va pas interdire à nos enfants de dire NON après tout c’est important dans leur interactivité avec les autres, enfants ou adultes qu’ils le disent pour signifier leur désaccord par exemple.

Mais il ne faut pas le cautionner dans tous les cas, un exemple tout bête, à la crèche quand la demoiselle refuse de manger et dit « NON », « JE NE VEUX PAS » on l’écoute systématiquement, du coup le repas de midi passe à la trappe, ok j’exagère en général elle mange quand même le fromage et le dessert puis copieusement son goûter…

A la maison j’insiste et je passe outre la négation, il arrive qu’elle continue son repas et le finisse, attention je ne suis pas non plus un bourrin, si je constate qu’elle n’en peux plus, je respecte la négation.

Si je joue avec elle et qu’elle dit non parce que je la chatouille, j’arrête, c’est son droit de ne plus vouloir jouer.

Mais pour les choses essentielles, nourriture, prise de médicament, le coucher et pleins d’autres choses, son NON n’a aucune valeur 🙂

Il faut pouvoir montrer à l’enfant qu’on respecte son opinion mais que le BOSS c’est MOI, encore une fois ceci n’est que mon point de vue.

Bref, nous sommes dans la période de négation, oh il faut que je vous raconte le coup de « je me jette par terre » et « je balance tout » 🙂

On en parle dans un prochain article.

Ps:  Je ne me suis pas relue 🙂 je m’excuse pour des fautes éventuelles 🙂 je tombe de sommeil grosse insomnie ..je corrige au plus vite!!!

Enjoy!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
Cet article, publié dans Motherhood, Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Mes Tribulations de Maman: Les Enfants et les Négations

  1. Marie dit :

    hello contente de te retrouver ici 😉
    voilà quelques réflexions qui me sont venues à la lecture
    bien-sûr qu’il faut continuer à dire non pour les choses essentielles et dire peu le « non » leur donnera plus de valeur.
    maintenant si parfois tu ne respectes pas quand elle te dit non, elle aussi se dira qu’elle peut ne pas respecter certains de tes non, puisqu’il copient nos comportements plus que ce que nous leur disons 😉 difficile cette partie là 😉
    et une piste pour moins de non, quand par ex elle veut toucher quelque chose qui t’appartient ou qui est fragile, plutôt que « non ne touches pas », « je préfère que mes affaires restent à leur place » ou « mes affaires doivent rester à leur place » ou « tiens tu peux jouer avec ça »
    bises

    • liyalek dit :

      Hello Marie, ravie de te retrouver par ici également 🙂 merci pour tous tes conseils 🙂 je vais essayer de les mettre en pratique, j’aime beaucoup cet esprit d’échange 🙂 c’est vrai que le coup de « je fais comme toi maman » je l’appréhende, on en est pas encore là heureusement 🙂 à très vite bises

  2. Affaire de personnalité !!! Oui il faut respecter ses choix, mais si et seulement si (formule mathématiques lol), son choix est conforme aux règles de base de la vie en société. Aujourd’hui on pousse trop les gens à être ce qu’ils veulent être, mais on oublie de plus en plus un facteur important : l’Autre, avec qui nous vivons.
    Alors moi, mon mwana popi, je veux bien respecter le fait qu’elle n’ait pas toujours faim. Dans mon livre mode d’emploi, ils disent de respecter « les petits gaspillages de bébé ». Les premiers mois ça va. Mais ils comprennent très bien ces petits êtres là, et je pense si on leur expliquera assez tôt qu’il ne faut gaspiller la nourriture (parce que 1 : il y a des gens qui ont faim, et 2 la boniche elle en a marre de ramasser tes dégâts à longueur de journée lol), plus vite ils arrêteront.
    Vu qu’ils sont en pleine formation de leur caractère, si on les laisse en faire à leur tête, on finit avec des enfants entêtés.
    Alors oui respectons leurs souhaits sans vouloir tout leur imposer comme c’étaient le cas dans les sociétés traditionnelles, mais posons des limites pour ne pas avoir des êtres associables centrées sur leurs seuls désirs, sans considération pour les autres.
    Voilà c’était mon coup de gueule matinal.

    Mav

    • liyalek dit :

      Coucou Mav 🙂 c’est clait que cette histoire de personnalité me tue 🙂 elle est tétue un truc de fou, ma mère vient de me dire que j’étais pareille, les chiens ne font pas de chats n’est ce pas? lol C’est clair que je n’insiste pas trop non plus, c’est vrai mais comme toi je veux qu’elle comprenne que le gaspillage ce n’est pas bien, c’est clair posons des limites. Nous avons la chance de bénéficier de double voir triple cultures pour certaines, puisons le bon côté de chaque tradition 🙂 mais j’ai tellement peur des enfants entêtés et impolis là 🙂 je kiffe ton coup de gueule 🙂 au plaisir de te relire très vite gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s