Lifestyle: À La Découverte Du Jiu-jitsu Brésilien

Source Espritjjb.com

Source Espritjjb.com

Coucou les ami(e)s,

Nous allons parler bien être et sport aujourd’hui.

Toutes les personnes qui me connaissent, savent que je ne suis pas très copine avec l’effort physique 🙂

Mais la trentaine et une charmante petite fille se sont ajoutées dans l’équation de feu ma plastique de rêve 🙂 ok elle n’était pas de rêve mais rien ne m’empêche de le penser…

J’ai décidé de prendre le taureau par les cornes et d’être une trentenaire sexy voir bombasse comme dirait « Sannou Bb Hairlove » sur Facebook 🙂

Au delà des exercices de cardio, musculation ou autres, je voulais un sport où je puisse me lâcher et  évacuer la pression de la semaine.
Et en prime, si cela peut m’aider à me défendre pourquoi pas ✌

J’ai opté pour le « jiu-jitsu brésilien », Akio le professeur que j’ai choisi, est très à l’écoute et a su me mettre à l’aise.

Je l’avoue, je partais avec des à priori mais je me suis éclatée, je ne pensais pas que c’était autant physique. Et cerise sur le gâteau, le club B19RNK propose un tarif préférentiel pour les filles soit 250 euros l’année ce n’est pas top ça 🙂

Une petite vidéo, pour se faire une idée 😉 merci Dada!!

http://m.youtube.com/watch?v=a93s6pridoo

Si cette expérience vous tente, n’hésitez pas à y aller.

Enjoy!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
Image | Publié le par | Tagué , , , , | 2 commentaires

Beauté: Idée Coiffure Pour Petites Filles

Coucou les ami(e)s,

Lors de notre séjour à Brazzaville, ma fille a oscillé entre trois coiffures: quatre nattes, cinq à six vanilles et deux couettes.

Pourquoi? Tout simplement parce qu’elle n’est toujours pas coopérative et ne veux pas se tresser bien que je sois la plus douce des mamans 😉

J’ai fini par arriver à la conclusion qu’elle n’aime pas ça 😩 pour mon plus grand malheur moi qui souhaitait lui faire tout pleins de coiffures 😩

Ma belle-mère ainsi que mes tantes m’ont suggéré de la faire tresser, voyez-vous elle ne pouvait pas rentrer en France sans une coiffure digne de ce nom, saperlipopette, elle venait quand même d’Afrique 😅

Sur leurs conseils, j’ai déposé la demoiselle dans un salon de coiffure sous la surveillance de sa tante parce que ma présence aurait sacrément perturbé le travail de la coiffeuse…

Sachant que c’était presqu’une évidence qu’elle ne serait mais alors pas du tout coopérative et qu’elle allait pleurer…

Je dois avouer que j’avais le cœur déchiré, j’ai abreuvé la coiffeuse de nombreux conseils en expliquant ce que je ne voulais pas et comment il fallait faire.

Ma louloute est donc restée se coiffer en compagnie de sa tata, elle a pleuré pendant de longues minutes puis s’est calmée et s’est laissée coiffer.

Je suis passée la récupérer, mon Dieu qu’est ce qu’elle faisait petite fille tout à coup, ce n’était plus un bébé, une véritable beauté et oui je ne suis pas objective 😍 elle était toute contente et m’a dit « Naya est belle » 😊

J’ai donné un pourboire à la coiffeuse parce que je connais ma fille et ce n’est pas une mince à faire de la coiffer 😰

Elle a gardé sa coiffure deux semaines et demi, nous l’avons retiré hier après-midi.

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Nous avons assister au mariage de ma belle-sœur qui a eu lieu dans une magnifique petite ville du sud Puichéric et la louloute était demoiselle d’honneur, sa coiffure a été accessoirisé par une magnifique couronne de fleurs…

Crédits photos liyalek

Crédits photos lliyalek

On peut voir qu’elles ne sont plus nettes et qu’il était temps de les défaire 😁

On se retrouve la semaine prochaine pour parler de la routine estivale de ma princesse 😀

Enjoy!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Les cheveux de ma fille | Tagué , , , , , , , | 6 commentaires

Mode: L’art De La Sapologie

Coucou les ami(e)s,

Toute petite, j’ai toujours vu les personnes autour de moi sapées comme des rois 🙂 je dois avouer que certaines fois cela frôle l’excentricité, de mon point de vue 🙂

Cette mode est un véritable art de vivre, il s’agit de la Sapologie qui selon Wikipedia réunit la société des ambianceurs et des personnes élégantes (ou SAPE).

Je suis certaine que vous avez déjà eu l’occasion de croiser « un sapologue ».

Etant à Brazzaville, je me devais de me rendre « à la main bleue » située à Bacongo qui est le fief des sapeurs.

Ils s’y réunissent chaque dimanche afin de montrer leurs plus belles tenues, un véritable moment de bonheur.

À la fin du défilé, un sapologue est sacré roi 🙂

Merci à tous les sapeurs, qui ont bien voulu figurer sur ce blog.

Je vous laisse admirer leurs look 🙂

Enjoy!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek
Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Publié dans Mode/Looks, Streetstyle | Tagué , , , , , , , , | 2 commentaires

Look Du Jour: Couleurs et Exotisme

Crédits Photos Young Gifted and Black

Crédits Photos Young Gifted and Black

Coucou les ami(e)s,

Je vous propose une des tenues colorées que j’ai porté lors de mon séjour à Brazzaville…

Crédits photos Young Gifted and Black

Crédits photos Young Gifted and Black

Mon amie Marina a gentiment proposé de jouer les photographes à chacune de nos rencontres 🙂

Crédits Photos Young Gifted and Black

Crédits Photos Young Gifted and Black

Elle est douée, n’est-ce pas ? Je dois dire que j’aime particulièrement cette séance photo placée sous le signe du glamour cf article précédent 🙂

Crédits photos Young Gifted and black

Crédits photos Young Gifted and bblack

Je porte un collier d’inspiration sud-africaine acheté au marché du plateau ville dont je vous reparlerais un peu plus tard 🙂 et oui j’en ai des choses à dire sur mes vacances mais vous commencez à me connaître je suis une pipelette 🙂

Crédits photos Young Gifted and black

Crédits photos Young Gifted and black

Crédits photos Young Gifted and Black

Crédits photos Young Gifted and Black

Mais également un haut pris chez H&M, mon fameux jean couleur « saumon » (cf art sur Miss Fespam) et des chaussures pris chez Zara…

Crédits photos Young Gifted and Black

Crédits photos Young Gifted and Black

Crédits photos Young Gifted and Black

Crédits photos Young Gifted and Black

Après cette petite séance photo improvisée, nous avons filé couvrir le concours Miss Fespam 🙂

Crédits Photos Young Gifted and Black

Crédits Photos Young Gifted and Black

Crédits photos Young Gifted and black

Crédits photos Young Gifted and black

 

Crédits Photos Young Gifted and Black

Crédits Photos Young Gifted and Black

Merci beaucoup Marina pour ses photos magnifiques.

Je vous dis à très vite 🙂

Enjoy!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Mode/Looks | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 7 commentaires

Beauté: Concours Miss Fespam 2013

Crédits Photos Liyalek

Crédits Photos Liyalek.

Coucou les ami(e)s,

Comme je vous le disais précédemment, mon séjour à Brazzaville a été riche en émotions.

Pendant que la ville s’embrasait sous les rythmes endiablés des différentes musiques proposées, un concours de beauté se greffait à l’ambiance en y apportant une touche de glamour.

Marina du blog Young Gifted and Black Crédits photos liyalek

Marina du blog Young Gifted and Black Crédits photos liyalek

J’ai retrouvé la blogueuse Marina et nous avons pu non seulement couvrir l’événement grâce à mon amie Frédérique O. qui s’occupe notamment de la communication du Centre National de Lutte contre le Sida partenaire de l’événement mais également les coulisses grâce à la présidente du jury Hapsatou Sy qui nous a ouvert les portes de son salon éphémère qui était était chargé de sublimer les candidates (coiffure et maquillage).

J’en profite également pour remercier Jeff Itoua qui a permis cette rencontre avec Hapsatou Sy.

En compagnie d'Hapsatou Sy Crédits photos Young gifted and Black

En compagnie d’Hapsatou Sy Crédits photos Young gifted and Black

Trêve de bavardage 🙂

Comme avant tout concours, il régnait une joyeuse ambiance au sein du salon éphémère Ethnicia mêlant stress, appréhension, joie, rires…

L’équipe de coiffeurs et maquilleurs présents ont sublimé les candidates, je n’ai pas résister, je me suis coiffée également mais nous en reparlerons plus tard chutttttt 🙂

Crédits Photos Liyalek

Crédits Photos Liyalek

Crédits Photos Liyalek

Crédits Photos Liyalek

J’ai beaucoup aimé cette tenue portée par Miss Centrafique, je n’ai pas pu m’empêcher de la photographier 🙂

Crédits Photos Liyalek

Crédits Photos Liyalek.

Le FESPAM comme son nom l’indique est un festival panafricain, le concours était ouvert à plusieurs nations africaines.

Les pays représentés étaient: la Côte d’Ivoire, le Congo, le Bénin, la Guinée Conakry, le Centrafique, la République Démocratique du Congo, le Mali, le Cameroun et le Rwanda.

Les candidates étaient toutes magnifiques, je dois avouer que j’ai été plus touché par le passage en tenue traditionnelle que par le classique passage en maillot de bain 🙂 mais bon je n’ai pas pu m’empêcher de les détailler 🙂 lors de ce passage après tout les failles de la plastique sont dévoilées à ce moment là 🙂

Crédits photos liyalek

Les membres du Jury, Le Ministre des Arts et de la Culture du Congo Jean-Claude Gakosso, Hapsatou Sy et la présidente  du comité d'organisation Chantal Ikonga Crédits photos liyalek

Les membres du Jury, Le Ministre des Arts et de la Culture du Congo Jean-Claude Gakosso, Hapsatou Sy et la présidente du comité d’organisation Chantal Ikonga Crédits photos liyalek

Le jury a eu du mal à les départager parce que la beauté ne suffisait pas, la Miss devait les convaincre qu’elle était à même de porter son écharpe et de défendre les valeurs d’unité à travers la musique et de faire connaître celle-ci à travers le monde.

J’avais toutefois une préférence pour une des candidates, j’ai su que c’était elle dès que je l’ai vu en coulisse se préparer, Marina en témoignera, je lui ai dit ce sera elle 🙂

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

Et devinez quoi? Le jury a été du même avis que moi, j’aurais certainement pu jouer au loto ce jour là 🙂

La Miss Rwanda a été sacré Miss Fespam le mercredi 17 juillet 2013 au palais des Congrès de Brazzaville.

Je salue sa performance car bien qu’étant anglophone et non bilingue, elle a tenu à s’exprimer en français et je dois dire qu’elle s’en est bien sortie.

Crédits photos liyalek

Hapsatou Sy, le Ministre des arts et de la culture, la Miss Fespam, l’équipe d’Ethnicia Crédits photos liyalek

J’ai passé un agréable moment lors de ce concours même si mes genoux et mon jean couleur « saumon » s’en souviendront 🙂 et oui je devais me baisser pour prendre des photos caméra oblige 🙂

Conclusion lorsque l’on décide de jouer les paparazzis, miser sur un bon vieux « blue jean » et des chaussures confortables 🙂

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

La Miss est repartie avec de nombreux cadeaux dont le crazy bag contenant tout le matériel de prévention préconisé par le CNLS, n’oublions pas que le Sida tue des milliers de personnes dans le monde et que nous pouvons dans la majorité des cas l’éviter en nous protégeant.

Crédits photos liyalek

Crédits photos liyalek

D’ailleurs à cette occasion, bien qu’en ayant entendu parler il y’a quelques années, j’ai découvert le préservatif féminin pas si barbare que ça finalement 🙂 le connaissiez-vous?

Miss Fespam et Moi Crédits photos liyalek

Miss Fespam et Moi Crédits photos liyalek

Je n’ai pas pu m’empêcher d’aller féliciter Miss Rwanda, heu je vous ai dit que j’étais toute petite à côté d’elle 🙂 elle fait 1m78 pour 55 kg grrrr et moi qui me vantait d’être grande avec mon 1m69 et oui on se rattrape comme on peut 🙂

Retrouvez toutes les photos ici 🙂

Enjoy!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Evènements, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , , | 10 commentaires

Interview Beauté: Présentation de l’auteur du livre « Des cheveux crépus et longs à la portée de tous »

Coucou les ami(e)s,

j´ai fait la connaissance de l’auteur Kenoa lors du salon Beyond Color il y’a quelques mois en compagnie de la blogueuse Dada avec qui j’ai passé un agréable moment, une véritable douceur 🙂

Je n’ai pas hésité à acquérir son livre que j’ai trouvé très intéressant, notamment lorsque l’on débute une routine capillaire et que l’on veut en savoir un peu plus sur les cheveux crépus.

Kenoa a gentiment accepté de répondre à une interview, je vous laisse la découvrir.

Crédits photos Kenoa

Crédits photos Kenoa

1) Bonjour Kenoa, pouvez-vous vous présenter?
Je suis Kenoa l’auteure du livre « Des cheveux crépus et longs à la portée de tous ».

Afro- descendante originaire des Antilles et vivant en France, je me passionne pour le cheveu crépu depuis 2007, ainsi que pour la cosmétique naturelle.

Je suis également l’administratrice du blog capillaire Kinky Frizzy Curly (http://kinkyfrizzycurly.blogspot.fr), un blog où je réponds aux questions des lectrices et où elles peuvent demander l’analyse de la composition de leurs produits.

L'auteur Kenoa au centre. Crédits photos Kenoa

L’auteur Kenoa au centre. Crédits photos Kenoa

2) Avez-vous toujours été passionnée par le monde capillaire?

Parler cheveux a toujours été un sujet de discussion entre famille ou entre copines afros. C’est normal je pense, les cheveux c’est notre atout de séduction à nous, les femmes.

Ensuite, constatant que tous mes achats de produits capillaires ne menaient à rien, je me suis remise en question afin de me reprendre en main. Il était temps de percer les secrets de l’entretien capillaire afro. Je voulais voir mes cheveux pousser et surtout, leur redonner une bonne santé. Car il était clair, étant donné l’état de ma chevelure, que je n’adoptais pas les bons gestes. Il était aussi hors de question de croire à des allégations fallacieuses du type : les cheveux crépus sont impossibles à gérer ou les cheveux crépus ne poussent pas.

C’est en cherchant de solutions à mes problèmes qu’est née ma passion.
3) Comment est né cette soif d’apprentissage du cheveu crépu et métissé ?

Cela remonte à 2007, lorsque je cherchais à trouver des solutions pour mes cheveux crépus abîmés. Après des années de défrisage, de décolorations et de brushings, mes cheveux étaient devenus extrêmement cassants. Je les perdais par paquets. Les passages chez le coiffeur n’y faisaient rien. Mes vaselines, shampoings et masques n’arrangeaient rien non plus. Au début, je dépensais naïvement en achetant des produits capillaires à prix élevé, pensant que plus ils étaient chers plus efficaces ils seraient. Tout ceci sans savoir réellement ce que ces produits contenaient, en fin de compte. J’ai donc perdu beaucoup d’argent et de temps.

Au départ, j’ai surtout lu des témoignages sur des blogs et des forums dédiés. Ceux-ci m’ont conforté dans l’idée que nous pouvons tout à fait faire pousser nos cheveux sans les modifier chimiquement. J’ai également pris conscience que la casse du cheveu avait des causes multiples, ce n’était pas qu’une histoire de produits mal adaptés. Puis au fur et à mesure, j’ai voulu en savoir plus, aller plus loin dans ma quête, j’ai donc orienté ma recherche de manière plus scientifique en me documentant et en me formant à la cosmétologie.

4) Pourquoi avoir  écrit ce livre? À qui se destine-t-il?

Crédits photos Kenoa

Crédits photos Kenoa

L’entretien du cheveu afro, longtemps considéré comme impossible, est une thématique que les medias commencent timidement à aborder depuis ces dernières années. En parallèle, l’émergence de nombreux blogs, vlogs et magazines en ligne a contribué à faire grandir l’intérêt des femmes noires et métissées pour l’entretien de leurs cheveux.

Mais si Internet à jouer un grand rôle dans la vulgarisation des informations concernant les soins capillaires dits « ethniques », ces astuces sont rarement abordées dans des livres francophones. Le livre est pourtant un support pratique qui traverse les générations.

C’est donc afin de mettre un savoir cosmétique à disposition des femmes afros et pour leur assurer que leurs cheveux peuvent pousser à condition d’avoir les bons gestes, qu’est né l’ouvrage.

Le livre est une introduction. C’est la première étape. On pose les fondations de l’entretien capillaire afro.

Pour celles qui débutent, on peut dire que c’est un support où l’on peut puiser sa source de motivation. Pourquoi pas l’offrir à sa tante, sa cousine, sa sœur qui a décider de se réconcilier avec ses cheveux crépus… pourquoi ne pas se le passer de mère en fille.

Pour les lectrices averties, le livre permet de bien remettre en place toutes les connaissances accumulées. Il permet de faire le tri.

5) Ou peut-on acquérir votre ouvrage?

Le livre est disponible sur fnac.com :http://livre.fnac.com/a5962030/Kenoa-Des-cheveux-crepus-et-longs-a-la-portee-de-tous

Les autres points de vente sont mis à jour ici :http://lesastucesdekenoa.com/acheter-le-livre/

6)Comment peut-on vous joindre, notamment pour des questions éventuelles ? Êtes-vous présente sur les réseaux sociaux?

Pour les questions et les études de composition, c’est sur le blog Kinky Frizzy Curly, enenvoyant un email à kinkyfrizzycurly(at)gmail.com.

Vous pouvez aussi faire un tour sur la page facebook : Des cheveux crépus et longs, le livre (http://www.facebook.com/DesCheveuxCrepusEtLongsLeLivre?ref=hl) pour des photos motivantes !

Kenoa est un auteur et une blogueuse plein de gentillesse, à l’écoute de ses lecteurs, je vous remercie d’avoir accepté de répondre à mes questions.

Enjoy!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Entretien du cheveu afro | Tagué , , , | 2 commentaires

Culture: Festival Panafricain De Musique 2013

Crédits Photos FESPAM et Internet

Crédits Photos FESPAM et Internet

Coucou les ami(e)s,

Je suis de retour en France et je suis ravie de constater que l’été s’est enfin installé.

Mes vacances ont été formidables, je suis heureuse d’avoir pu revoir ma famille et mes amis.

Brazzaville, ma ville de naissance était à l’honneur cette année avec la 9 ème édition du Festival Panafricain de Musique, et devinez quoi? J’y étais pour mon plus grand bonheur 🙂

Plus jeune, j’avais eu l’occasion d’assister à la 1ère édition, je m’en souviens encore, mon premier festival de musique que de couleurs, que d’émotions 🙂 une ambiance magique.

Cette année, j’y suis allée non plus en simple mélomane mais en qualité de blogueuse avec une carte presse, ma toute première 🙂 et quel fierté que ce soit dans mon pays d’origine grâce à mon amie Ossina Gomez, responsable marketing chez Equatorial Congo Airlines (ECair) partenaire de l’événement et principal transporteur aérien des artistes.

Revenons au FESPAM 🙂 L’Afrique est un grand continent aux multiples facettes culturelles, ce festival a pour vocation de contribuer à faire connaitre sa musique au sein des nombreux et différents pays qui le compose mais également à l’échelle internationale.

Crédits Photos Liyalek

Crédits Photos Liyalek.

Des artistes internationaux et reconnus du continent ou de la diaspora côtoient des artistes moins connus mais tout autant talentueux, ce qui fait la richesse de ce festival est le sentiment de partage, d’amour et de joie qui s’y dégage.

Le FESPAM a réussi l’exploit de réunir des artistes comme: P-Square, Werrasson, Fally Ipupa, Yvonne Chaka Chaka, AK-A, Zao, Nynada du célèbre groupe Brick and Lace, le groupe Malawi d’Egypte, le groupe X-Maleya, Thierry Olemba, Fanny J, Passi, Patrouille des stars, Singuila, Zaiko, une multitude de groupe traditionnel et pleins d’autres artistes.

Pour ma part, j’ai découvert des artistes que je ne connaissais pas et j’ai adoré. Ce festival est également l’occasion de réunir des générations à travers la musique.

Il s’est déroulé dans plusieurs emplacements de Brazzaville, ce qui permettait également de visiter la ville.

La magie du festival a opéré et la ville vibrait à travers la musique.

Crédits Photos Liyalek

Crédits Photos Liyalek, Ossina Gomez, Ben J, Les gagnants Jonathan et Marelle

Voir une ville à travers les yeux de personnes qui la découvre est tout simplement merveilleux, vous me direz la voilà qui fait dans du sentimentalisme 🙂 mais pas du tout.

L’artiste français d’origine congolaise Ben J du groupe Neg Marrons mais également membre du groupe avec lequel on a tous dansé et moi la première 🙂 Bisso na Bisso a organisé un jeux concours en partenariat avec Trace Tv et Ecair que j’ai relayé 🙂 pour permettre à deux de ses fans français de passer un long week-end à Brazzaville (du 19 au 22)et de profiter de l’ambiance du Fespam.

J’ai eu l’occasion de rencontrer Jonathan et Marelle, le couple gagnant et de recueillir leurs impressions, ils partagent mon avis, ce festival, l’ambiance régnant à Brazzaville tout simplement magique.

Oh j’ai également eu l’occasion de rencontrer et de discuter avec Ben J, que dire à part qu’il est ouvert chaleureux et gentil 🙂 mais aussi Passi, Fanny J et Hapsatou Sy dont je vous reparlerais plus tard 🙂 tout aussi adorables les uns que les autres.

Et pour couronner le tout, j’ai eu le privilège de voyager avec Nyanda du groupe Brick and Lace enfin d’enregistrer et papoter un peu avec elle 🙂 son accent est si mignon et oui malgré ce qu’elle pense elle se débrouille très bien en français.

Comme on dirait en langage familier « je me suis enjaillée et ambiancée » durant ce festival qui j’espère nous réserve encore des surprises pour les années à venir.

Crédits Photos Liyalek

Crédits Photos Liyalek, Ben J, Fanny J, Passi, Hapsatou Sy

Retrouvez toutes les photos ici !

Enjoy!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Evènements | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires